Bâtiment industiel BMW-FIAT - AERB

D
 

Bâtiment industriel

  • Client :
    BMW-FIAT
  • Date :
    2014
  • Réalisation :
    TOTALE
  • Lieu :
    MEAUX
  • Surface :
    1200 m2

Description du projet


Il s'agit d'une double concession automobile avec sous-sol complet d'une surface construite totale de 4000 m2. Le sous-sol est en parois béton avec drainage périphérique, le sol est traité en place à la chaux et le dallage est lissé, teinté, quartzé.

Des poteaux béton en grand nombre coulés sur place supportent un réseau de poutres en béton (préfabriquées) au-dessus desquelles nous avons installé des prédalles avant de couler un dallage armé. le sol des concessions est carrelé collé directement sur les dalles béton, toute fois un ragréage avant collage est nécessaire. Les parties aériennes ainsi que les mezzanines sont construites en charpente et planchers métalliques, le dallage des mezzanines est coulé sur bac collaborant, les bardages sont de type cassettes sur plateaux isolants, la couverture est de type étanchéité multicouche sur bac avec interposition d'un isolant rigide.
Fosses de travail, renforts plancher pour l’installation de ponts élévateur, bacs à graisse, bac à huile station de lavage, débourbeur. La ventilation des sous-sols est de grande surface divisée en plusieurs débouchés type cour anglaise les plateformes extérieures sont réalisées en traitement à la chaux sur terres en place. Une largeur de 2 mètres en périphérie du batiment est constituée en matériau drainant et les eaux en profondeur sont relevées à l'aide d'une station pour être évacuées dans les réseaux pendant la phase chantier le traitement a été protégé grâce à un important réseau avec collecteurs d'eaux de ruissèlement et par deux reprises des émulsions gravillonnées renforcées ont été mises en œuvre, les eaux de pluies toitures et les eaux de ruissellement parking sont stockées dans un bassin tampon.
 
Le bassin est enterré et constitué de matériaux ménageant 60 % du volume en rétention avant d'être évacuées dans ce bassin les eaux de ruissellement sont traitées dans un débourbeur puis un séparateur d'hydrocarbure.